Quelle philosophie éducative ?

Telle qu’elle est enseignée aujourd’hui, la connaissance perçoit mal la complexité : soit elle sépare les données, soit elle n’y voit que confusion. Dans le cadre des deux filières proposées, sans exclure bien entendu les savoirsdire (connaissances), nous privilégions les savoirs-faire (compétences) mais également, sinon principalement, les savoirsêtre et ce, grâce à la place que nous donnons à l’éducation sportive dans nos formations.
Le modèle pédagogique qui nous anime s’inspire largement de la notion de « complexité » (Edgar Morin), c’est à dire l’idée que la pensée complexe (proposer des hypothèses de solutions, créer des relations, rechercher des critères, s’appuyer sur des justifications valides, s’auto-corriger…) n’advient qu’à la suite d’un apprentissage systématique et requiert un environnement adéquat, situation que nous favoriserons dans notre action pédagogique. Cette action sera menée par des pédagogues capables de guider, d’accompagner les formés pour atteindre leurs objectifs.
Il nous semble pertinent d’aborder l’enseignement différemment, de repenser ce qui est fait en classe. L’expérience d’apprentissage pourrait être améliorée à travers notamment des méthodes d’échanges et d’interactions permettant une ambiance de classe motivante et plus investie.

Pour quels objectifs ?

Dans un premier temps, nous mettrons en place une filière baccalauréat professionnel. Nous visons une double qualification :

• Une qualification principale, l’obtention d’un bac pro commerce par le biais de
l’apprentissage.
• Titres professionnels
• Une qualification complémentaire, l’obtention du Brevet Professionnel.
Ces deux diplômes permettant l’accession à des diplômes supérieurs (confère schémas ci
après).

Université STAPS, DROIT, ou autres BTS IMMO, BTS MUC, DEUST

Dans un second temps, nous souhaitons mettre en place une filière dite « générale » de la seconde à la terminale en proposant comme premier objectif le baccalauréat ainsi que le BPJEPS comme qualification complémentaire.
Ces deux projets rassembleront JEKA FORMATION, l’Université Paul Sabatier (département STAPS), le CFA Académique et le Greta Centre, sous la forme d’un partenariat à géométrie variable selon les formations activées.
Ils sont structurés autour de la pratique sportive comme excellent moyen permettant le développement des qualités requises pour reprendre goût aux études et accéder à des diplômes supérieurs et à l’emploi. Le public visé, les jeunes en difficultés scolaires, bénéficieront d’un programme pédagogique et d’un rythme scolaire adaptés, d’une équipe pédagogique mixte constituée de formateurs issus du monde du sport, de la formation d’adultes, d’enseignants de l’Education nationale, d’éducateurs sportifs et de professeurs de faculté.